• France
  • Brésil
  • Portugal

social twitter box blue 32social facebook box blue 32social google box blue 32Youtube icone.4

Les étapes

-Les premiers pas en Afrique :

Pour préparer le Chapitre de 1967-68, le Frère Léon Taverdet, prieur général effectue avec le Père Epagneul un voyage d’étude en Afrique en novembre 1966. Le Père, réticent au départ, découvre les besoins de l’Afrique

et la place des Frères en Afrique.

Le chapitre de 1967 opte pour un service en Afrique.

A partir de 1969 des frères vont vivre avec la population kabyaise d’Atchangbadé, au Togo, avec une visée d’évangélisation et de développement, dans un esprit d’autopromotion communautaire.

En France, c’est l’ouverture de nos vies aux questions internationales par nos insertions. Les engagements des Frères sont plus larges que la France, et depuis toujours : avec des polonais, des portugais, puis des magrébins quand ils arrivent en France.

Le chapitre de 1973 fait un pas de plus en décidant l’envoi de Frères au Sud Portugal. Une communauté est fondée à Lagaméças près de Sétubal.

Les Sœurs des campagnes avaient déjà envoyé une petite équipe dans la même région à Aguas de Moura en 1972.

Le chapitre de 1985 va plus loin et vote l’accueil possible de vocations d’Africains et de Portugais, en même temps qu’il accepte que des Frères partent au Brésil ;

A partir de 1987 le prieuré de Massedena, au Togo, commence à accueillir de jeunes africains qui pensent à une vie de Frères

En 1989 trois Frères partent à Coquelandia dans le Nord Est du Brésil

Cette ouverture à l’international va toucher toute la Congrégation car l’envoi de Frères « hors France » a des répercussions sur la composition et le nombre de prieurés.

ImprimerE-mail