• France
  • Brésil
  • Portugal

social twitter box blue 32social facebook box blue 32social google box blue 32Youtube icone.4

Quelques repères historiques

  • Septembre 1941 : Appelée à la responsabilité diocésaine de la JACF (1) en Seine-et-Marne, Ghislaine Aubé collabore avec Marguerite Bousquet au développement de ce mouvement d’Action Catholique. Elles sont très convaincues de l’intérêt de la JAC pour l’évangélisation des régions spirituellement déshéritées.

Sr Ghislaine écrit dans Histoire des commencements : « ...Les retraites données par le Père Epagneul, dominicain, dans un esprit vraiment évangélique et avec grande foi, me marquèrent profondément. Son enseignement et son témoignage me semblaient confirmer ce que je pressentais ».

  • Septembre 1943 : Ghislaine Aubé est nommée présidente nationale de la JACF. D’autres jeunes filles (futures Sœurs des campagnes) Marguerite Bousquet, Simone Niort... la rejoindront bientôt à l’équipe nationale.
  • 3 Octobre 1943 : Elles sont plusieurs à participer à La Houssaye-en-Brie (S. et M.) à la consécration à Notre-Dame de la Congrégation des Frères Missionnaires des Campagnes.

Sr Ghislaine relate la question qu’entraîne la fondation des FMC : « Peut-on penser à la fondation d’une branche féminine, c’est-à-dire de Sœurs, complétant la fondation des FMC ? ».

  • Février 1944 : Ghislaine fait une retraite décisive à Flavigny-sur-Ozerain (Côte d’Or) chez les Dominicaines Missionnaires des Campagnes, prêchée par le Père Epagneul.
  • 27 Décembre 1944 : Ghislaine et Marguerite, participent à la basilique Saint-Martin de Tours, à la prise d’habit des premiers Frères.
  • Août 1945 : Première retraite commune animée par le Père Foreau, jésuite, pour six membres de la future équipe des Sœurs des campagnes.
  • 25 mars 1946 : Ghislaine arrive à la Houssaye-en-Brie (S. et M.)pour commencer son postulat
  • Juillet 1946 : Neuf jeunes filles se retrouvent pour une retraite prêchée par le Père Gaillot. Il leur faudra attendre un peu plus d’une année pour se retrouver toutes pour un début de vie religieuse à la Houssaye.
  • 29 septembre 1946 : Ghislaine commence son noviciat à Chelles, chez les « Sœurs de Jésus crucifié ».
  • 25 MARS 1947 : Première profession religieuse de Sr Ghislaine, et début de vie communautaire avec Marguerite-Marie, Renée, Paulette... Marguerite Bousquet, Simone Niort et Thérèse Courtier sont retenues encore pour quelques mois par leurs engagements.
  • 7 septembre 1947 : Arrivée de Marguerite, Thérèse et Simone : la première équipe est enfin au complet.
  • 9 octobre 1948 : Sr Thérèse Courtier, Sr Madeleine-Jeanne Thiercelin et Sr Marguerite Bousquet partent pour une fondation à Saint Sulpice (Oise)

"Nous ne tardons pas à faire connaissance avec nos voisins et voisines...
Début décembre, commence le travail salarié. Très vite on nous demandera pour des lessives (il n’y avait pas de machine à laver à l’époque). Ce sera aussi ménage, jardin, puis travail en ferme... Travail entrepris dès les débuts pour tendre à subvenir à nos besoins..."

  • 25 MARS 1962 : Reconnaissance officielle de la Congrégation des Sœurs des Campagnes en l’église de Rozay-en-Brie (S. et M.), en présence de Monseigneur Ménager, évêque de Meaux


(1) : Jeunesse Agricole Catholique Féminine

ImprimerE-mail